CHAGA EN POUDRE

15.50

CHAGA – 100 Gr
Roi de la Forêt Boréal 25% d’Antioxydant – Vitamines (B, D, K…) – Pigment (mélanine) Issu de culture certifiée biologique

Son origine

Dans toute l’Asie, le chaga ou Inonotus obliquus (polyphore oblique en français), ne manque pas de surnom : « don de Dieu », « champignon de l’immortalité », « roi des plantes » ou encore « diamant de la forêt ». La star de la mycothérapie pousse le plus souvent dans les forêts de Russie et au Canada où il survit aisément à des conditions climatiques extrêmes. Le chaga pousse directement sur les bouleaux mais lentement (entre 2 à 12 ans) et a la particularité de ne pas avoir de pied. Ce champignon parasite ressemble à du bois brûlé, en raison des quantités importantes de mélanine (macromolécule pigmentaire) qu’il contient. Son histoire débute en Asie orientale où il était alors utilisé par plusieurs tribus autochtones pour ses propriétés antioxydantes. C’est ensuite dans le nord de la Russie que les Khanty emploient le chaga pour guérir et prévenir les maladies (notamment les cancers) et surtout lutter contre les rigueurs du climat. Les russes, transmettent depuis des siècles (le XVIème siècle) les secrets du chaga, de génération en génération : il désaltère, tonifie, soulage et soigne. Il remplace le café ou le thé dans la théière qui chauffe le matin.

Catégorie :

Description

Conseils et utilisations

La décoction est la méthode que les tribus utilisaient pour le chaga afin de préserver les enzymes ainsi que les vitamines du produit. De nos jours, nous utilisons toujours le même procédé, soit une cuillère à café de chaga en poudre pour un grand verre d’eau ou de lait végétal en ébullition, puis baissez la température en laissant frémir. Après filtration, il est aussi possible de l’ajouter dans un smoothie ou dans une infusion tiède ou froide en le laissant infuser plusieurs heures. Cette décoction est à prendre une fois par jour en action préventive ou deux à trois fois par jour pour tonifier le système immunitaire. Attention, cependant, ce champignon est déconseillé aux personnes souffrant d’hypoglycémie ou de diabète car il agit sur le taux d’insuline. De plus, ne consommez pas de chaga si vous prenez des anticoagulants tels que l’aspirine, la warfarine, la cyclosporine, au risque d’augmenter la durée de saignement.

Les compléments alimentaires ou super-aliments ne sont pas des substituts et doivent être utilisés dans le cadre d’une alimentation saine et variée.

Informations complémentaires

Poids 0.150 kg

Pin It on Pinterest

Share This